jeudi 26 décembre 2013

Nedeleg Laouen

Notre petite famille s'est retrouvée réunie de façon imprévue, et Miochette a fêté Noël avec son papa et sa maman. (et toute une bande de joyeux drilles dignes de Tom Bombadil !)

Depuis quelques semaines, je voyais bien venir le sevrage tout doucement, les tétées avant nombreuses s'espaçaient tranquillement, puis plus rien les nuits. Après trois années merveilleuses de maternage, Miochette partira de temps à autre sur les routes avec son père, pour le suivre dans ses pérégrinations à lui.

Ce Noël a tourné une page, c'est le début d'un nouveau chapitre dans notre histoire à tous les trois.


lundi 23 décembre 2013

Lundi de tempête

Quel lundi ! Les chats n'ont pas voulu sortir de la journée, l'un dort sur la marmite norvégienne, l'autre dans un panier de laine, la chienne paresse sous le bureau, et Miochette vient d'aller se coucher après avoir bouquiné toute la journée...
Dehors, la pluie et le vent s'entremêlent et les arbres sont à la peine, l'Hiver est là.

samedi 21 décembre 2013

vendredi 13 décembre 2013

un livre


Un siècle de l'histoire de la Petite Bretagne, de Nominoé à Alain Barbetorte...

Crochet d'Hiver


Futur gros pull moelleux et très chaud, aussi bien pour les promenades dans la campagne que les longues heures de tissage dans l'atelier peu chauffé.


Couleurs de ce matin

Filtrer le bain de garance laissé à macérer quelques jours, puis chauffé, puis refroidi...

... et puis remettre la cuve à chauffer doucement, avec la laine.

Teinture d'un écheveau de laine rustique à la fermentation de galle de chêne...
 ... et d'un autre à la fermentation de clémentine.

jeudi 12 décembre 2013


Les jours sont très courts, c'est la toute fin de l'Automne. Les arbres commencent à être bien déplumés, et les pauses tisane se font plus fréquentes.

Un petit sapin trône depuis quelques jours entre le bureau et la bibliothèque, parce qu'un sapin de Noël, ça plait à Miochette, et aussi cette étoile turquoise et dorée dénichée à la Croix Rouge...





lundi 9 décembre 2013

Le lundi de Miochette

Participer au ménage (ici fabrication de lessive de savon)... 


Gros pull, bonnet et moufles, ce n'est pas la fraicheur de Décembre qui arrête un korrigan...

Et maintenant, je file dans mon atelier pendant qu'elle dort...

dimanche 1 décembre 2013

Premier dimanche de Décembre

Tolkien, Arthurien, reconstitution historique fin Ve siècle, carolingienne, XIe... bien que je réutilise certains vêtements d'un univers à l'autre, les projets de costumes se sont multipliés ces dernières années ! 9 projets pour être précise, certains se recoupent au niveau de leur petite histoire ou de l'inspiration, mais d'autres sont vraiment singuliers. Sans compter les projets pour Miochette...

J'ai donc passé un petit moment en tête à tête avec ma pile de linge et mon stock de tissus, pour planifier  les travaux d'aiguille, de teinture, de recherches et de tissage pour cet hiver.
J'ai aussi quelques commandes à passer auprès d'artisans, notamment la reproduction d'une fibule assez particulière.

Pour le moment, je prépare de nouveaux costumes pour Miochette, avec de grands ourlets pour qu'ils lui fassent au moins deux ans... sans oublier sa poupée !

Amoncellement de matières pour les costumes de Miochette



Tissage au peigne



Galons tissés en laine, teinture végétale, saule Marsault pour le vert, genêt pour le jaune.

Mes patrons, dessinés pour mon peigne 31 fils de chez ce copain là :








samedi 30 novembre 2013

Me faire ça, à moi !

La suite de ce projet ...
Une trentaine de fils sur 480 ont cassé à la fin de l'ourdissage, fichant en l'air tout le motif. 


Et je n'ai plus de laine rouge pour remplacer les fils perdus !


lundi 25 novembre 2013

Faire le ménage dans la chaumière (1)

Un peu de Raffa , pas de Fly Lady, de la simplicité, de la décroissance, quelques redécouvertes de l'eau tiède, voilà comment ça se passe dans la chaumière...

Pour le nettoyage de la vaisselle, des légumes, des casseroles et des mains : 
Brosse douce, brosse dure, brosse à ongles enfant * , un gros cube de savon de Marseille... 


... et surtout de l'eau bien chaude !


* Je pense que celles pour adulte sont inutilement dures.

lundi 4 novembre 2013

Samain

C'était l'Assemblée générale samedi dernier pour l'association de reconstitution historique Letavia. Le Festin de Samain qui s'en est suivi est mémorable : imaginez une vingtaine de Bretons du Ve siècle, entassés dans un vieux fournil autour d'une table croûlant sous les pichets de vin et de bière, des chants, des récits épiques sur les exploits de nos guerriers, notre barde accompagnant chaque histoire de sa lyre, un échanson buvant plus de vin qu'il n'en servait à table, le garde de la porte improvisant des paroles grandiloquentes et saugrenues faute de se rappeler des mots justes.

Le coucher fut bien tardif, et le petit déjeuner brioche café nutella en costumes débraillés suffisamment réconfortant pour se mettre à ranger et nettoyer les reliefs des agapes de la veille avant midi.

Marche du dimanche sur la côte...




Indiscipline capillaire dans le vent de la tempête qui approche...




Et la grimace du moment !


photos du Tiern Morcant 

lundi 28 octobre 2013

Un lundi d'Octobre

Plus une promenade sans bottes ni ciré, pour se protéger, hier de la pluie, aujourd'hui du vent.




jeudi 17 octobre 2013

La magie du chemin creux

Une allée couverte ...


Le gardien du chemin ...


Le trou dans le talus, sous l'arbre, entre ses racines...

Crochet

Doucement, aussi doucement que le froid arrive, se préparer pour l'hiver. Une chaude paire de moufles en laine...




lundi 14 octobre 2013

L'âge du capitaine...

Molière avait seize ans de moins que Corneille, huit ans de moins que La Rochefoucault, un an de moins que La Fontaine.
Il avait un an de plus que Pascal, quatre ans de plus que Mme de Sévigné, cinq ans de plus que Bossuet, quatorze ans de plus que Boileau, dix-sept ans de plus que Racine.

Corneille avait quinze ans de plus que La Fontaine; seize ans de plus que Molière; vingt ans de plus que Mme de Sévigné; trente ans de plus que Boileau; trente-trois ans de plus que Racine.

Racine avait trente-trois ans de moins que Corneille; dis-huit ans de moins que La Fontaine; dix-sept ans de moins que Molière; treize ans de moins que Mme de Sévigné; douze ans de moins que Bossuet; trois ans de moins que Boileau; six ans de plus que La Bruyère; douze ans de plus que Fénelon; dix-huit ans de plus que Fontenelle et trente-six ans de plus que Saint-Simon.

Pascal avait dix-sept ans de moins que Corneille; dix ans de moins que La Rochefoucault; deux ans de moins que La Fontaine; un an de moins que Molière; trois ans de plus que Mme de Sévigné; quatre ans de plus que Bossuet; treize ans de plus que Boileau; seize ans de plus que Racine; vingt-deux ans de plus que La Bruyère.

Nouveaux Classiques Larousse


 Elle m'a donné envie de replonger dans une littérature classique et Molière. Alors j'ai rouvert ce carton de vieux livres, et j'y ai entre autres retrouvé mon Antigone, et disséminées à travers les pages de bouquins plus anciens, des notes de lecture de la main de ma mère, une écriture fine, rapide et franche au crayon gris...


Matinée buissonière

Tout commence au petit déjeuner, ça bouquine, ça peint, entre deux tartines.




Et puis, c'est lundi matin, les chasseurs ne sont pas dans les bois, alors on a pris le chemin qui mène dans la forêt...


Et dans le pré...




dimanche 13 octobre 2013

Lundi pluvieux, mardi pas mieux, mercredi heureux !


Se souvenir des ingrédients du gâteau et compter les trois oeufs.



Première leçon d'herboristerie, cueillette et cataplasme de plantain pour la blessure du chat.




Flottera, flottera pas...




La sieste du korrigan


Et on est bien sur ces cailloux là aussi...


Sur le chemin de la maison...