vendredi 29 janvier 2016

Une encyclopédie de Brocéliande

  

Encyclopédie de Brocéliande, c'est une association dont objectifs sont :
  • Écrire l’histoire du massif forestier de Paimpont-Brocéliande et des territoires qui lui sont liés
  • Expliquer l’implantation du légendaire associé à « Brocéliande » en ces lieux
Histoire, légendaire, littérature, nature, patrimoine, deux centaines d'articles sur le massif forestier de Paimpont-Brocéliande, plus de 700 références bibliographiques, ... un beau site internet à la mise en page simple et claire, et à la navigation facile.

jeudi 28 janvier 2016

Jouets

Aujourd'hui, nous recevons l'amie de La Mioche à la maison. Je crois qu'on peut la surnommer La Mouflette en hommage aux mouflons farouches et agiles.

Donc, aujourd'hui, La Mioche et La Mouflette ne vont former qu'un seul et même ouragan. Oui, pour corser le jeu, ces deux enfants libres ont le même potentiel énergétique. Attention, énergie, ici, ne signifie en rien énervement, agitation électrique, bref en rien ce n'est quelque chose de pesant ou d'irritant.

Aujourd'hui, je vais proposer à ma double tornade non pas de jouer avec la tonne de matériaux qui trainent dans le petit jardin, mais de fabriquer elles-même des jouets à partir de ces matériaux.
Sur la table du second petit déjeuner, elles trouveront donc deux livres qui ont depuis longtemps la cote auprès de La Mioche : Jouets de Plantes et Jouets des 4 éléments par Christine Armengaud aux éditions Plume de Carotte.


Bien que grands et lourds, ces deux beaux livres sont facilement feuilletés par un jeune enfant si bien posé à plat. L'épaisseur des pages limite les déchirures intempestives des plus brusques. Ce sont des livres pour adultes, mais très attrayants pour les gamins, et finalement accessibles aux non-lecteurs grâce aux belles photos en pleine page.
Dans le premier ouvrage, chaque monographie de jouet possède un encart décrivant la fabrication, et d'autres fabrications sont aussi proposées en annexes. Jouets éphémères, jouets secs, tressages, et musiques vertes, il y en a pour toutes les saisons.
Dans le second livre, les fabrications sont renvoyées à la fin, dans un cahier décrivant dix jouets, mais les photos de Yannick Fourié suffisent à nourrir l'imagination.

Ces jouets nous font voyager autour du globe, Provence, Pologne, Japon, Tropiques, Laponie, Bretagne, ...  et à travers le temps, des premières flûtes en os aux moulins à vent ou à sable du siècle dernier. La documentation et la poésie apportées par les textes de Christine Armengaud rendent la lecture riche et vivante.

Nous possédons ces deux livres depuis plusieurs années, et nous les relisons avec toujours autant de plaisir. Et ma préférence va aux girouettes des jardiniers (Jouets des 4 éléments) et aux jouets tressés (Jouets de Plantes). Quant à La Mioche...



mercredi 27 janvier 2016

Les cahiers de la mioche

La mioche s'est appropriée les deux cahiers H reçus ce matin.

Le premier, pour son journal de nature...


J'accompagnerai la mioche pour ce premier cahier non pas au niveau du contenu (tant qu'il reste dans le très vaste thème) mais au niveau de l'écrit et du soin à apporter à une jolie réalisation au jour le jour.


Et le second, intitulé "faune", après concertation et recherche d'inspirations dans notre bibliothèque.

 
photo La Mioche

Dans ce cahier, la mioche projette de réaliser son propre livre d'animaux du monde. Et non, l'espèce de poussin ne broie pas des idées noires, c'est son bonnet. Et oui, c'est l'hiver, les oiseaux peuvent porter foulard et pull. C'est la création, le bébé, de la mioche, à elle de savoir ce qu'elle entend par livre d'animaux du monde...


Prendre soin de son propre couteau

Un aspect fondamental de l'éducation de la mioche : le savoir-faire. Et pour savoir faire, il faut d'abord essayer, et puis pratiquer.

Laguiole inox pliant à bout rond

L'enfant au coeur de ses apprentissages, et le doute

Un article un peu plus sérieux aujourd'hui qu'hier...

Ah ces périodes de doutes... Je rassure les parents des nouvelles familles en ief, ça passe. Pour ma part, je profite que mon cerveau soit sous stress pour lire lire lire lire et relire de la documentation pédagogique de qualité, et dormir 12 heures par jour. La fin vient comme une délivrance, le cerveau a fait son travail de tri et de compilation, et la lente digestion du tout commence.

Et puis quand le doute est là, j'observe encore et encore la mioche...

La mioche a précisé son refus d'un manuel ou d'un fichier : elle souhaite "faire nous-même". Je crois qu'il faut y entendre qu'elle aime les leçons et le travail formel, mais qu'en actrice de sa propre instruction, elle veut écrire ses cahiers et ses propres livres. Elle n'apprécie pas le savoir mort sélectionné, pré-mâchonné, ni une table des matières figée. Ce qui ne veut pas dire que vous ne la trouverez pas, à toute heure du jour, plongée dans un bouquin, de sa bibliothèque ou de la bibliothèque familiale. La différence est le bouquin.
Herbier, BD, tout y passe. "Je regarde les images et les lettres que je reconnais."
On peut dire la même chose des cahiers, des feuilles de Canson, des stylos et des crayons. J'en trouve jusque sous mon oreiller.
On peut dire la même chose des collections de coquillage, des animaux de la ferme, des perles, des morceaux d'argile ; elle compte et dénombre à longueur de journée, et si ça reste pour l'instant dans la quinzaine (bien que les multiples des dizaines, les centaines, les milliers, les millions fassent partie de son vocabulaire, avec une certaine conscience de l'ordre de grandeur), les quantités commencent à jouer entre elles ; la mioche joue-travaille seule et spontanément, avance, nul besoin de m'en mêler pour le moment (sauf en tant que fournisseur officiel d'informations à la demande, call me Eniwiki).

Délicat équilibre que notre mode d'instruction, où la mioche départage sans pitié les supports morts des supports vivants, où son propre équilibre est mis à mal par l'irresponsabilité d'un père en recherche de lui-même, où je dois gérer ma propre hypersensibilité dans l'ouverture au monde d'une mioche à l'énergie phénoménale*...

2 septembre 2013




* Et non, ma fille n'est pas TDAH. Elle est juste... pleine d'énergie.

mardi 26 janvier 2016

Histoire pour rire

Et vous pouvez rigoler, j'ai oublié le s d'instruction en famille dans un mail de demande de partenariat. Non seulement j'ai honte, mais, en plus, "l'intruction en famille" me fait marrer comme une baleine.

dimanche 24 janvier 2016

Lectures du soir, hiver 2016

Nous avions surtout lu jusque là des contes et de courtes histoires, excepté L'oeil du loup de Daniel Pennac, une petite partie du Hobbit et une bonne partie d'Heidi de Johanna Spyri. Lectures complètes, une, deux parfois trois ou quatre histoires d'affilée. Depuis Noël, j'ai changé notre façon de lire le soir en prenant des romans, que nous lisons chapitre par chapitre (ou deux ou trois voire quatre chapitres d'affilée). C'était visiblement le moment de commencer les longues histoires, ni trop tôt (cf le Hobbit et Heidi non terminés l'année dernière), ni trop tard (il n'est jamais trop tard, d'abord).

Après Harry Potter à l'école des sorciers de J.K. Rowling (l'édition illustrée, cadeau de Noël de la mioche), nous sommes passées à Pimprenelle et Mafouinette de Marcelle Vérité (j'adore ce livre, l'histoire, l'écriture et l'odeur de ces vieilles pages).

À suivre :
La route des oiseaux, de H. Evjenth
L'incroyable randonnée, de Sheila Burnford
L'envolée sauvage, de Patricia Hermes d'après le scénario de Robert Rodat et Vince McKewin

samedi 23 janvier 2016

Et le cahier fut.

Quand Eve Herrmann, la maman du blog Liv & Emy's diary, simplifie les choses...
http://www.cahiers-h.com/

C'est pas de la pub, non non, ce sont un compliment et un remerciement bien mélangés, parce que ces cahiers sont beaux (entre autres qualités), et que je n'enragerai plus de ne pas trouver exactement ce que je recherche en papeterie.

lundi 18 janvier 2016

Cinq ans


Janvier 2012



Janvier 2013



Janvier 2014



Janvier 2015



Mode hiver 2016, le chic ultime, assortir sa couronne des rois à sa tasse de tisane...

samedi 16 janvier 2016

Confiance


"There are two gifts we should give our children.
One is roots, and the other is wings."
Jonas Salk

Naturel algorithme


Écriture et mathématique imbriquées dans une lettre à son korrigan.
La mioche n'a jamais fait de jeu-exercice d'algorithme, ni en gommettes, ni en jetons/cubes/autres, la production est spontanée.
Ne pas se faire de mouron quand on ne propose pas de super-fiches d'activités à son mioche, surtout pas. 

Coup de projecteur

Aïeuh pas sur la tête ! 

Quand j'ai sérieusement commencé à zoner dans la blogosphère, un des premiers blogs qui s'est imposé comme référence est celui de Laurence, mère-poule des Chroniques du poulailler. Du bon sens, une expression sans complexe vis-à-vis des courants pédagogiques en vogue (et moins en vue), des pistes de réflexions sur soi, sur la pédagogie, sur les techniques d'enseignement, une vision écologique de la vie quotidienne, et depuis 2015, une offre d'accompagnement professionnel à l'IEF : http://www.comprendreagirtransmettre.blogspot.fr/.

Outre un accompagnement à l'instruction en famille, elle propose un accompagnement au cours par correspondance, et surtout, idée que je trouve lumineuse, une école des parents. Quoi de plus juste, en effet, que de commencer par se remettre soi dans le bain ?


jeudi 14 janvier 2016

Razzia bibliothécaire

Razzia, razzia, c'est vite dit, nous ne prenons que peu de titres à la fois.
Demain nous allons donc échanger les livres suivants :

Yoganimo, mon premier livre de yoga, Sophi Martel et Marie-Hélène Tapin, Isabelle Charbonneau, Éditions Enfants Québec.
Je vais demander à le réemprunter, le temps de le trouver dans une librairie. C'est dire s'il vaut ses quatorze euro. Enfin, à mon sens. Et je laisserai la mioche le présenter.

101 fables du monde entier, Bayard Jeunesse
Nous le réemprunterons, c'est sûr, d'abord parce que nous n'avons pas lu toutes les fables, et puis parce qu'il s'avère que la mioche adore les fables.

J'observe les fleurs sauvages, Sue Tarsky, activités nature hachette
Nous le réemprunterons plus tard dans l'année, nous ne l'avons qu'entre-ouvert (faute de temps, de nouveaux albums de Ponti ont envahi la bibliothèque, la lecture d'Harry Potter à l'école des sorciers nous a pris "quelques" soirées, etc...)

Et pour moi :

Le brodeur de Pont-l'Abbé, Colette Vlérick, Presse de la cité
J'adore les histoires de brodeurs, de tisserands, de tailleurs, d'artisans en général. Et si en plus, l'histoire prend place avant le milieu du vingtième siècle (voir bien avant), en Bretagne, alors là, je suis perdue. J'avais adoré Le Brodeur de la nuit de Daniel Cario et Quand la terre devenait... une mer de lin bleu de Joël Raguenès. Et bien je vais les relire pour le coup !

Les chênes rouges, José-Louis Bocquet, éditions du masque
Un polar divertissant, mais rien de transcendant.

Mammig, Les temps héroïques tome 1, Jean Failler, éditions du Palémon
Je vais emprunter le second tome. Je n'accroche pas trop au style, mais à l'histoire et au contexte historique, cf Le brodeur patati patata ci-dessus.

Au guet !, Terry Pratchett, (un roman du disque-monde en BD), ed. L'atalante Nantes

mercredi 13 janvier 2016

Mioche musicale #1

Ce que la mioche aime à écouter le soir, pour rêvasser, pour s'endormir sur le canapé, les pieds sous son chien, la tête sur son chat...


samedi 9 janvier 2016

Préparation d'un cinquième anniversaire

La décoration

- des guirlandes d'animaux en origami
- des ballons, plein de ballons, des camions entiers de ballons de baudruche

Les cadeaux que la mioche offrira à ses petits potes :

- un petit pot à semis en carton, dans lequel elle aura mis une (ou plus) fleur et une grue en origami, et des graines de fleurs
- des petits carnets en papier recyclé maison

Ce qu'on fera pendant la petite fin d'après-midi-courte soirée d'anniversaire :

- des crêpes
- des mangeoires à oiseaux
- peinture de petits chevaux en bois (les enfants repartiront avec les leurs)

Ce que la mioche aura en cadeau :

- un gilet de printemps tricoté main en laine et soie de chez Holstgarn
- son livre des siècles
- des trous aux oreilles avec la paire de boucles d'oreille médicales associée
- une paire de souliers (tant qu'elle aime les souliers et les petites robes, j'en profiiiiiiiiite)
- et la liste ne se termine pas là, il y aura forcément un bouquin, mais lequel ?

vendredi 8 janvier 2016

Sur la toile

Colonne de gauche, petite mise à jour de la liste de blogs.

Un allaitement, si long

L'allaitement, c'est fini. Il y a une semaine ? Une semaine et demi ? Juste avant Noël ? C'était une dernière tétée, de semi-fatigue, de semi-retrouvaille après deux ou trois jours en vadrouille, une courte tétée, c'était la dernière, après l'avant dernière qui datait déjà d'une semaine ou deux.

Une fin naturelle et douce, telle qu'elle aurait pu se passer il y a un an et demi si personne ne s'en était importunément mêlé.

Une enfant, qui, après quelques jours de flottements (je m'en aperçois à postériori), a pris son envol et sort d'un coup, comme un boulet de canon de ses années maternelle. Elle a fait le plein de maman, et la voilà jeune sittelle indépendante, joyeuse et confiante.






lundi 4 janvier 2016

Livre des siècles

Étudier l'Histoire : une alternative, élaborée par Charlotte Mason, à la frise chronologique est le livre des siècles. En voici un modèle à télécharger, conçu par Maman Poule ou coq :

http://www.pouloucoq.com/telechargement-gratuit-le-livre-des-siecles-a119712514

samedi 2 janvier 2016

Les quatre accords toltèques plus un

Que ta parole soit impeccable.
Ne réagis à rien de façon personnelle.
Ne fais pas de supposition.
Fais de ton mieux chaque jour. 
Miguel Ruiz


Nous en avions déjà un peu discuté avec la mioche, et le dernier l'avait bien marqué. Peu d'occasions d'y revenir se sont présentées depuis début décembre, puisque nous avons toujours beaucoup de choses à nous dire sur le bien, le bon, et l'acte déplaisant, la pensée négative, à chaque situation que nous rencontrons. On ne peut pas tout dire à chaque fois, on ne peut pas tout aborder dans une conversation, tout simplement par manque de temps, et de patience parfois.

Que ta parole soit impeccable.
Ce n'est pas des gros mots dont il est question, bien entendu. Quand nous parlons, nous avons le choix, entre la violence et la bienveillance. On peut mettre ce choix en parallèle avec l'histoire des deux loups (Sérénité, Amour et Gentillesse d'un côté, et Peur, Haine et Avidité de l'autre) à l'intérieur de nous*. Nous avons le choix de nourrir notre parole de bienveillance ou de violence.

Ne réagis à rien de façon personnelle.
En fait, c'est même carrément plus simple de prendre du recul, on souffre moins, on est plus tolérant, plus ouvert. Comme pour tout, le premier pas compte, et puis il y a plein d'autres pas qui s'ensuivent.

Ne fais pas de supposition.
Ok. J'ai de l'entrainement pour celui-là, en reconstitution historique, on regarde les faits et les vestiges, on ne suppose pas, on constate. Je me suis aperçue qu'en appliquant la méthode à la vie quotidienne, tout est plus simple et plus sain, cf paragraphe précédent.

Fais de ton mieux chaque jour.
Vous cherchiez une bonne résolution pour 2016 ?


Il y a un cinquième accord toltèque : être sceptique et apprendre à écouter.
" L'écoute cette fois, ne nous mène pas à croire ce qu'on nous dit, mais à comprendre celui ou celle qui nous le dit." http://sechangersoi.be/4Articles/5emeAccordTolteque.htm

Quand on décide de suivre une voie bienveillante (éducation, rapports sociaux, etc...), on utilise déjà ces jalons que sont les accords toltèques, même sans les connaître. Je ne les appréhende pas comme des mantras ou des règles de vie. À mes yeux, ce sont des outils, j'utilise ces accords pour être bienveillante et vivre simplement, et, cerise confite sur le pain d'épice, ce sont des outils qu'on peut transmettre. 



* Elle mériterait un petit billet tiens.