mercredi 26 juillet 2017

La Mioche en vacances, c'est

Une désertion de la maison. Tout le hameau en profite.

Les plus jolies robes d'été roulées dans la poussière, tachées de glace, de jus de sureau, de prune, d'herbe.

Une peau de rousse qui se décide à se hâler pour enfin se protéger seule du soleil.

Les meilleurs copains tous les jours.

Faire le tri dans ses affaires, dans ses jouets.

Lire et relire.

Une sortie en reconstitution historique, une conférence sur l'archéologie du fer, un concert, la Fête du Fer.

J'ai la vague impression d'être en collocation avec ma fille, chacune a fort à faire, on se retrouve parfois pour les repas, les courses ou sortir s'amuser.


2 commentaires:

  1. C'est mignon tout plein, on saisit bien l'atmosphère ! Nous on a une autre approche de la parentalité actuellement : je fais la mama juive pour l'un et pour l'autre, le papa a sorti le tromblon et le gros sel (et moi je jette des seaux d'eau pour refroidir les ardeurs de ces éphèbes en surcharge hormonale qui rodent autour de la maison ! ;) ). Je me gondole chaque jour de découvrir mon nouveau rôle de maman-qui-s'adapte-maladroitement ! Joyeuse collocation avec ta fille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je note, je note, liste de courses pour (bien) plus tard : tromblon, sel, seau...

      Supprimer